FEP AXE 4 Pays Bassin d'Arcachon - val de l'Eyre Pays Bassin d'Arcachon - Val de l'Eyre
      Pêche et ostréiculture
 
 

 

 

Télécharger la lettre d'information n°12

 

Pour info

La candidature du Pays BARVAL pour l'approche territorialisé multifonds a été retenue. Nous sommes actuellement en phase de conventionnement, avant de pouvoir commencer la sélection des projets.

Suivez également l'actualité du DLAL :

 

 

Optimisation des suivis du recrutement des mollusques par la méthode de coloration des larves

 

Axe 5 Coopération
Bénéficiaire Centre pour l'aquaculture, la pêche et l'environnement en Nouvelle-Aquitaine
Budget global 49 018€ TTC, répartis entre les GALPA BARVAL, Marennes-Oléron et La Rochelle-Ré-Charron
Budget BARVAL        20 094€ TTC (10 047€ FEAMP, 10 047€ Région)
Description      Le bassin de Marennes-Oléron et le Bassin d'Arcachon sont les principaux centres naisseurs d'huîtres creuses en Europe. De plus, le bassin de Marennes-Oléron et les pertuis charentais représentent le principal centre naisseur de moules en Europe.
Une attention particulière est donc portée au suivi de la reproduction de ces deux mollusques de grande importance économique tant d'un point de vue quantitatif que qualitatif.
Ces suivis apportent une aide aux professionnels pour la gestion de leurs cheptels. Ils sont soutenus financièrement par les deux CRC de Nouvelle Aquitaine, ainsi que par les PNM Estuaire de la Gironde-Mer des Pertuis et Bassin d'Arcachon, afin de permettre de maintenir la série historique sur les larves d'huîtres et les larves de moules sur l'ensemble des points de prélèvements du bassin de Marennes-Oléron et du bassin d'Arcachon.

Au Japon, en réponse aux grands tremblements de terre et au tsunami de 2011, qui ont ravagé la préfecture du Miyagi et l'industrie aquacole japonaise de l'huître, Masami Hamaguchi a développé une méthode de coloration des larves d'huitres pour venir en aide aux ostréiculteurs qui rencontraient des problèmes de reconnaissance larvaire et des différences d'identification entre les observateurs. La méthode a été transférée aux professionnels japonais en 2014. 

Ainsi, après un 1er échange à Sète entre scientifiques japonais et français sur cette méthode de coloration des larves de bivalves, les acteurs néo-aquitains impliqués dans le réseau Velyger, ont souhaité se rendre au Japon pour découvrir in situ ce process, mener des tests avec des échantillons français et travailler à optimiser la méthode aux conditions locales. Initialement prévu en 2021, ce déplacement a pu avoir lieu en octobre 2022.

Résultats        "Le voyage d'étude scientifique au Japon a permis à CAPENA de renforcer les échanges avec les chercheurs japonais afin de transposer leur méthode de coloration des larves d'huîtres creuses par immunofluorescence aux suivis larvaires réalisés en France. Des solutions ont été avancées pour pallier les limites qui avaient été mises en évidence à la suite des tests de la méthode réalisés sur les échantillons prélevés sur le Bassin d'Arcachon et le bassin de Marennes-Oléron. De nouveaux tests seraient ainsi à réaliser en tenant compte de ces préconisations, afin de valider la méthode sur nos côtes et fiabiliser les résultats de suivi des larves d'huîtres creuses. Les perspectives de développement vers l'automatisation des comptages ont également pu être évoquées dans le cadre de cette coopération avec un développement en cours au Japon. CAPENA va suivre l'avancement de ce projet afin de pouvoir à terme en bénéficier dans le but d'optimiser les comptages de larves.

Au-delà des suivis larvaires, les volets productions, valorisation des produits, sanitaires et environnementaux ont pu largement être discutés. En particulier, les divers échanges avec les scientifiques japonais concernant les perspectives de suivis environnementaux en lien avec les dynamiques larvaires des mollusques et le recrutement mais aussi en lien avec les performances d'élevages des huîtres creuses ont conforté l'équipe de CAPENA dans leurs pistes d'actions envisagées dès 2023. Il apparait notamment nécessaire d'affiner la connaissance de l'environnement trophique à l'échelle des activités conchylicoles."

Résumé extrait du rapport complet.

 
   
  Les partenaires du Fep Axe 4 Europe l'Europe s'engage Republique française Région Nouvelle Aquitaine CCPMEM 33 COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret

 

Europe MDDE Région Aquitaine Conseil général de la Gironde COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret